test
 Les luthiersLes musiciens leaders
Accueil -> News -> Swing4 + 1

Compte-rendu de concert
Swing4 + 1
Bar sur Aube - 7 septembre 2012

publié le 15 septembre 2012
par Francis Couvreux
JPEG - 13.3 ko
Doudou Cuillerier ©P.Rappeneau

Devant une salle bien remplie (200 personnes au moins à vue de nez, ce qui n’est pas rien dans un département sinistré économiquement et donc culturellement), le Swing 4 a ouvert les festivités du 4ème festival Jazzabar qui s’est tenu les 7,8 et 9 septembre à Bar sur Aube.

Concocté par Jean-Pierre « papa jazz » Chouleur, bien connu dans la région pour organiser moult concerts depuis des années (il est le président du Hot club de Champagne), Jazzabar semble emporter l’adhésion du public et c’est tant mieux. Il faut dire que « papa jazz »(un sobriquet tout à fait adéquat) propose un jazz pépère, traditionnel (dans le public la moyenne d’âge doit osciller entre 50 et 60 ans) ce qui n’exclut évidemment pas la qualité.

D. Vernhes ©P.RappeneauAu programme cette année, entre autres, Hampton vibrations (le tentet de Claude Tissendier), Jean-Pierre Bertrand boogie system, Awek ou Ludovic de Pressac qui revisitait avec une dizaine de musiciens la musique de West side story, le tout remarquablement organisé avec buffet, animations dans les cafés et divers lieux de la ville.

Swing 4 c’est Doudou Cuillerier, qu’on ne présente plus ici, pompiste de luxe, chanteur et scatteur brillant, Dominique Vernhes, saxo, clarinette, accordéon, Pierre Rebillard, contrebasse et Bernard Rabaud (le patron du Petit opportun à Paris) vibraphone.

JPEG - 16.8 ko
P. Rebillard & J.Y. Dubanton ©P.Rappeneau

Une solide équipe qui évoque avec talent le jazz français des années 30 à 40 qui va des standards ricains (Undecided) à la chanson swing (le superbe et méconnu N’y pensez pas trop de Trenet) en passant par la valse swing (Flambée montalbanaise de Viseur) et Django Reinhardt bien sûr ; pour évoquer l’illustre manouche (Tears, Nuages, Douce ambiance…), le Swing 4 a eu la bonne idée d’inviter Jean Yves Dubanton, renforçant le quartet de belle façon, la sonorité de sa Favino de 42 équipée d’un micro genre stimer évoquant celle du Django de la fin des années 40. Un seul, mot d’ordre : le Swing ! Bravo les gars !


Réagissez à cet article !
Forum (0 message(s))


Le(s) mot(s) clé(s) associé(s) à l'article :
  - Swing4 [ Groupe ]
  - Philippe "Doudou" Cuillerier [ Musicien ]
  - Jean-Yves Dubanton [ Musicien ]
  - Dominique Vernhes [ Musicien ]

Annonce / Publicité

Pour louer cet espace contactez nous


Les articles liés au(x) mot(s) clé(s) :
  Guitarist Acoustic #19 par stoche
Angelo Debarre - Doudou Swing - Jerry Reed - Martin Taylor
  Doudou Swing lance un spectacle pour enfant : Mr Django et Mme Swing par cristof



Les autres articles de la rubrique News :
  Film sur Django : des figurants pour "Django mélodies" par cristof
  Stage de jazz manouche Espace Pré Martinet de Beauvais par cristof
Guitare, contrebasse, accordéon les 18,19 et 20 février 2016
  Nouveau rendez-vous régulier à Paris par cristof
108 café à Paris
  Stochelo Rosenberg et la B.O. du biopic à venir sur Django Reinhardt par Mitch
  Angelo Debarre chez son luthier ALD en vidéo avec Tchavolo Hassan par cristof
  Du renouveau pour les frères Ferré et Christophe Astolfi par Mitch
  Disparition de Felix Belleau par Francis Couvreux
  Reda Kateb incarnera Django Reinhardt dans le biopic sur le guitariste par cristof
  Gypsy Station : une application smartphone de playback de jazz manouche par cristof
Disponible sur le playstore
  Le site-musée virtuel Di Mauro fait peau neuve ! par Mitch
Découvrez des archives inédites grâce au travail de Dorothée Di Mauro...