test
 Les luthiersLes musiciens leaders
Accueil -> News -> Wedeli Köhler

In memoriam
Wedeli Köhler
1949 - 2011

publié le 13 octobre 2011
par Francis Couvreux

Triste nouvelle ! Le violoniste guitariste sinti allemand Wedeli Köhler nous a quittés le 16 aout dernier à l’âge de 62 ans.

Issu d’une famille de musiciens (son grand-père était musicien à la cour impériale de Vienne ), ce remarquable musicien s’est d’abord fait connaitre au sein du sextette de Mike Reinhardt au début des années 70 , avant de monter son propre groupe, le Hot Club Da Sinti, en 1977 avec les frères Jani et Schmelling Lehmann, transfuges de chez Schnuckenack, à la guitare d’accompagnement et à la contrebasse, le guitariste soliste variant selon les périodes, Dany Weiss mais aussi Tchavolo Schmitt qui intègra le groupe après sa prestation remarquée au festival de Darmstadt en 79 et enregistra avec eux « wonderful » qui sera le seul disque de ce Hot Club da Sinti.
Wedeli fit quelques concerts, notamment en Angleterre, avec le quintette du tout jeune Bireli Lagrène (Gaïti Lagrène, Tschirglo Loeffler et Jan Jankeje) avant de fonder le Wedeli Köhler quartet.

Wedeli était un musicien complet ; violoniste virtuose, il passait avec un égal bonheur d’un standard de jazz où il pouvait être plus grappellien que Grappelli lui-même, conjuguant swing décontracté et improvisations inspirées au phrasé lyrique et élégant, à un morceau de bravoure dans la tradition enflammée des primas hongrois, où sa brillante technique et son expressivité faisaient merveille. Wedeli était aussi un fameux guitariste notamment sur les valses qu’il envoyait avec légèreté et précision sans effet spectaculaire. Il savait aussi s’entourer d’excellents musiciens : le plus souvent, son fils Sacha à la guitare d’accompagnement, les bassistes Peter Gropp ou Jan Jankeje, les guitaristes Dorado Schmitt, Armin Heitz (avec lequel il se produisit à Romilly sur Seine en juin 1991), ou Jörg Seidel avec lequel je le vis il y a quelques années lors d’un concert à Aix en othe (le groupe étant en route pour le Gypsy festival d’Angers de l’ami Michel Lefort), le regretté accordéoniste alsacien Frédéric Schlick avec lequel il se produisit en 2005 au Django mémorial d’Augsburg. Avec Wedeli Köhler disparait l’une des figures marquantes du jazz tsigane d’Outre Rhin.

Discographie :
1973 Mike Reinhardt Sextett (avec Mike Reinhardt), Happy Bird
1981 LP Hot club da sinti, Linkshandlerecords
1986 LP Sinti swing (avec Dorado)
1994 CD my melancholy baby, Canon Records
1999 Swing guitars, Cannon records
2003 Swing & folk, Jazzpoint JP 1067


Réagissez à cet article !
Forum (0 message(s))


Le(s) mot(s) clé(s) associé(s) à l'article :
  Wedeli Köhler- Wedeli Köhler [ Leader ]

Annonce / Publicité

Pour louer cet espace contactez nous


Les articles liés au(x) mot(s) clé(s) :



Les autres articles de la rubrique News :
  SELMER 569 : vente aux enchères à Drouot ! par cristof
VENDREDI 25 NOVEMBRE 2016 à 13 H 30 - DROUOT RICHELIEU SALLE 7
  Film sur Django : des figurants pour "Django mélodies" par cristof
  Stage de jazz manouche Espace Pré Martinet de Beauvais par cristof
Guitare, contrebasse, accordéon les 18,19 et 20 février 2016
  Nouveau rendez-vous régulier à Paris par cristof
108 café à Paris
  Stochelo Rosenberg et la B.O. du biopic à venir sur Django Reinhardt par Mitch
  Angelo Debarre chez son luthier ALD en vidéo avec Tchavolo Hassan par cristof
  Du renouveau pour les frères Ferré et Christophe Astolfi par Mitch
  Disparition de Felix Belleau par Francis Couvreux
  Reda Kateb incarnera Django Reinhardt dans le biopic sur le guitariste par cristof
  Gypsy Station : une application smartphone de playback de jazz manouche par cristof
Disponible sur le playstore