Newsletter

Fabricants

Café Noir - Dans la vie

Mené par le remarquable guitariste Gallo Weiss et par l’accordéoniste Gaston Michel, Café Noir est un étonnant quartet de Lorraine à l’efficacité redoutable. Ce live enregistré à Forbach nous met l’eau à la bouche...

Plus de détails

974

4 pièces disponibles


  • Currently 3.67/10

Rating: 3.7/10 (9 votes cast)

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté :

Produit en 2008 par nos confrères germaniques de Hot Club News, site internet tenu par le très efficace Bernhard Gierstl et qui fait la même chose que Djangostation mais en allemand, ce disque nous présente un concert du groupe Café Noir enregistré en 2004 du côté de Forbach.
Ensemble assez peu connu au delà de l’Alsace et de la Lorraine, ce bon quartet de jazz manouche existe pourtant depuis 2003. A son initiative, on trouve le guitariste Gallo Weiss, qui est loin d’être un inconnu puisqu’il était déjà dans les années 80 le guitariste soliste du Chela Weiss Quintet, formation éphémère de Sarreguemines qui sorti en 1986 un excellent album du nom de Maro drom. Autour de Gallo Weiss, on va retrouver dans Café Noir l’accordéoniste Gaston Michel (lui aussi du Chela Weiss Quintet), le rythmicien Popots Winterstein de Forbach (le frère de Hono...) et le contrebassiste allemand Otmar Klein.
Leur répertoire, c’est bien sûr celui des standards du jazz manouche (Sweet Georgia Bown dans une version originale, A dream of you), mais aussi le tango d’Astor Piazzolla (Oblivion, Vuelvo al sur), les valses de Galliano (Valse pour Nicky). Et puis on sent aussi qu’ils ont écouté le répertoire des sinti allemands : Savoir vivre de Martin Weiss, le très bel Hommage à Hojok (bassiste du Musik deutscher Zigeuner) signé Häns’che Weiss, ou encore la reprise d’Et maintenant qu’avait déjà enregistrée le guitariste allemand en 1988. Enfin, deux compositions de Popots Winterstein (Un jour de juillet et de Gaston Michel (Samba prelude) complètent l’album.
Le quartet, très cohérent, joue avec beaucoup de passion et d’enthousiasme. La redoutable guitare de Gallo Weiss s’enflamme à la moindre occasion (quelle attaque... !) apportant une énergie parfois tempérée par le lyrisme de l’accordéon de Gaston Michel. De cet équilibre nait une musique toujours intense et radieuse. Espérons que la sortie de cet album contribura à faire mieux connaitre ce quartet à l’efficacité et au métier indiscutable.
Un quartet qu’on aimerait bien écouter plus souvent en live !

1. A dream of you (Carter/Mills) 3’37
2. Sweet Georgia Brown (Bernie/Pinkard/Casey) 3’57
3. Oblivion (A. Piazzolla) 5’18
4. Samba prelude (G. Michel) 4’50
5. Valse pour Nicky (R. Galliano) 2’04
6. Un jour de juillet (P. Winterstein) 4’18
7. Savoir vivre (M. Weiss) 5’37
8. Hommage à Hojok (H. Weiss) 2’53
9. Vuelvo al sur (A. Piazzolla (5’47)
10. Et maintenant (G. Bécaud) 5’22
11. Deux guitares (trad.) 4’07

Enregistré live au Centre d’Animation Culturelle de Forbach le 9 décembre 2004.


Label : Hot Club News-Records
http://www.hotclubnews.de/hcn/
Ref : pas de référence
Date de sortie : 26 septembre 2008

  • Format Digipak

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.