Newsletter

Fabricants

Christine Tassan et les Imposteures - De bon Matin

La femme serait-elle l’avenir du jazz manouche... ? On pourrait le croire à écouter cet excellent, drôle et swinguant De bon matin, première livrée des Imposteures de Christine Tassan.

Plus de détails

801

6 pièces disponibles


  • Currently 7.59/10

Rating: 7.6/10 (17 votes cast)

 

Christine Tassan  

Fondé en 2003, Christine Tassan et les Imposteures est un groupe de jazz manouche québécois composé uniquement... de filles ! Et c’est d’ailleurs sans doute bien le seul de ce type, perdu au sein d’un genre musical traditionnellement très mâle, pour ne pas dire carrément "couillu", quand on pense à la main droite bien pendue de certains guitaristes à moustache ! Mais heureusement, parfois, il arrive que quelques petites nanas bien culottées viennent adoucir ce monde de brutes en s’imposant par leur talent et leur délicatesse... Grâce soit donc rendue aux Christine Tassan, Aurore Volquié, Victorine Martin, Christine Givone et toutes les (rares) autres personnes du beau sexe qui osent s’aventurer dans ce style où d’ailleurs elles excellent...

Et si le jazz manouche que nous proposent ici ces quatre filles dans le vent est d’excellente facture, c’est d’abord parce que les musiciennes savent jouer. Christine Tassan qui signe les compos signe aussi quelques jolis chorus joués bien dans le style (et sur une élégante Di Mauro d’époque) avec beaucoup d’à propos et de sensibilité. Martine Gaumond, la violoniste n’hésite pas à convoquer Jean-Sébastien Bach avant de se lâcher sur de vifs contrechants joués très à la manière de l’Est. Quand à la rythmique, elle est assurée efficacement par Lise-Ann Ross à la pompe et Karine Chapdelaine à la contrebasse. On sent bien dans leur musique qu’il y a eu beaucoup de concerts avant d’enregistrer... ça tourne !
Ce qui est très plaisant sur ce disque, c’est aussi que ça chante beaucoup, et que c’est tout le monde qui chante... Sans se prendre très au sérieux et avec toujours beaucoup d’humour, les chansons écrites pour l’occasion ou puisées dans le répertoire classique français ou québécois sont souvent arrangées de façon originale : un choeur à plusieurs voix sur L’homme à la moto, Carmen en citation sur Sweet georgia Brown, un oud donnant une touche orientaliste au Libertango de Piazzolla... Bref, on est sous le charme de la musique de ces joyeuses filles (oups !) à l’énergie surprenante, et en plus, on rigole beaucoup (chère Christine, votre Chanson non violente m’a littéralement... "collé dans mon pouf" ;). Car avec De Bon matin, leur premier album joliment autoproduit, Christine Tassan et ses Imposteures nous ont clairement montré qu’il n’était nul besoin de porter la moustache et les pompes deux-tons pour ne manquer ni d’élégance, ni de swing...

1. De bon matin (C. Tassan) 3’54
2. Chanson non violente (C. Tassan) 3’11
3. Bluesette (T. Thielmanns) 2’33
4. Lit vert (M. Latraverse) 2’41
5. Venez donc chez moi (J. Féline/P. Misraki) 3’32
6. Libertango (A. Piazzolla) 4’10
7. En tombant gentiment (C. Tassan) 5’00
8. L’homme à la moto (J. Dejac/J. Leiber/M. Stoller) 2’37
9. Swing 2006 (C. Tassan) 3’46
10. Les rendez-vous (C. Léveillé/G. Vigneault) 4’20
11. La p’tite vie (M. Gaumond) 2’32
12. Le pouding à l’arsenic (P. Tchernia/G. Calvi) 2’42
13. Sweet Georgia Brown (B. Bernie/K. Casey/M. Pinkard) 3’29

Enregistré au studio CT en juillet 2006 au Canada.


Label : Autoproduction
Ref : CD : PDI 0706
Date de sortie : mars 2007

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.