Newsletter

Fabricants

Swing 39 Quartet - Entre deux tours

C’est déjà un troisième album que nous propose le Swing 39 Quartet. Entre deux Tours flâne entre le jazz et le blues, le swing de Django et la bossa nova, la rumba catalane et la musique orientale... Invitation au voyage.

Plus de détails

1338

9 pièces disponibles


  • Currently 5.29/10

Rating: 5.3/10 (7 votes cast)

D’abord trio manouche de facture assez classique, la formation toulousaine Swing 39 organisée autour de Thierry Di Filippo (guitare), Mickael Sourd (guitare) et Steeve Denoy (contrebasse) s’est vue élargie au quartet original en accueillant en 2006 le vibraphoniste Laurent Marc. Voilà maintenant dix ans que le groupe se produit sur les scènes du sud de la France, et Entre deux tours est leur troisième album après Gypsy Vibration et Chat Noir. Autant dire que nos quatre toulousains ont déjà acquis un sacré bagage musical qui se confirme à l’écoute du disque. La rythmique, variée et légère tient la route, et les deux solistes combinent technique, virtuosité et imagination. Et puis franchement, un vibraphone dans un quartet de gipsy jazz... Django aurait adoré, à n’en pas douter !

Le répertoire nous propose trois reprises : Cole Porter avec un Night and day très enlevé aux questions/réponses impétueux, une magnifique balade de Django, Vamp, hélas trop souvent délaissée par les manoucheux et jouée ici très intelligemment au fond du temps, et la fameuse Valse chinoise de Colombo : l’utilisation de l’oud et du xylophone y font ressortir l’irrésistible exotisme de la mélodie.
Du côté des compositions, on trouve un peu de tout : de la bossa (l’envoûtante Mojito bossa, Charlie et son simple et joli thème), de la rumba gitane (Recuerdos de Lucia), du blues ardu avec le génialement déjanté Blues des toons (superbe thème signé Laurent Marc), des flâneries orientalistes (Entre deux tours, et Marrakesh la folle titre que n’aurait pas renié un Francis Moerman !). Et bien sûr, Swing 39 n’oublie pas... le swing. Le très convaincant Nico la crise est prétexte à de solides chorus de la part des deux solistes, tout comme Diego où tout le monde semble bien s’amuser notamment sur le thème.
Au total, avec Entre deux tours, les Swing 39 nous propose un album très pertinent. Combinant l’originalité des sons et l’imagination des compos à une excellente technique, leur musique va souvent au delà du strict jazz manouche pour nous offrir un authentique et très personnel world gipsy jazz. Pas mal, pour une musique de voyageurs...

1. Mojito bossa (T. Di Filippo) 4’31
2. Nico la crise (T. Di Filippo) 3’13
3. Blues des toons (L. Marc) 3’53
4. Entre deux tours (M. Sourd) 5’56
5. Marrakesh la folle (M. Sourd) 3’48
6. Night and day (C. Porter) 3’11
7. Vamp (D. Reinhardt) 2’44
8. Recuerdos de Lucia (T. Di Filippo) 6’07
9. Diego (M. Sourd) 4’01
10. Charlie (T. Di Filippo) 3’59
11. Valse chinoise (J. Colombo/G. Ghestem) 4’43

T. Di Filippo joue sur guitare Cyril Morin, M. Sourd joue sur guitare Dell Arte et Gibson ES150.

Label : Autoproduction
Date de sortie : 22 octobre 2010

Enregistré en avril 2010 au studio The Kitchen.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.