test
 Les luthiersLes musiciens leaders
Accueil -> News -> Chronique de Doudou Cuillerier sur le "New quintet du Hot Club de France"

Chronique de Doudou Cuillerier sur le "New quintet du Hot Club de France"

publié le 29 septembre 2005
par cristof , Philippe Doudou Cuillerier

A l’occasion de la réédition du CD "New Quintet du Hot Club de France" de Babik, Romane et Florin Niculescu, Philippe "Doudou" Cuillerier guitariste rythmique sur l’album a gentiment accepté de nous parler sous forme de chronique de l’enregistrement de ce CD et de sa rencontre avec Babik. Merci à lui.

JPEG - 14.6 ko
Doudou et la nouvelle pochette du CD

" Comme tous les fanas de Django, je connaissais Babik de renom et l'avais plusieurs fois approché au festival de Samois (que je fréquentais depuis 1984). Il finissait les nuits au bar "Chez Fernand" et était toujours très entouré de nombreux musiciens et autres personnalités.
En 97, comme j'œuvrais au sein du groupe de Romane, ils se sont retrouvés à faire le boeuf dans ce café mythique. J'étais à la pompe et on s'est tous donné à mort ; Babik était vraiment enthousiaste du résultat et m'avait félicité sur ce coup là. Coup de pot, c'est à ce moment que Romane et Babik fomentaient l'idée de monter le "New Quintet du Hot Club de France" : le rythmicien était donc tout trouvé pour eux, par contre, ils voulaient une guitare jazz électrique pour ça. Il m'a donc fallu acquérir cette magnifique Dupont que je possède encore aujourd'hui. Elle est toute simple avec un seul micro et un bouton de volume ; Babik en était fou et m'a même proposé de me l'échanger contre sa Gibson 175 : j'ai toujours refusé et ne le regrette pas car aujourd'hui, c'est David, le fils de Babik qui joue légitimement et brillamment sur cette Gibson.

L'enregistrement du disque s'est fait chez Didier Lockwood. Babik doutait toujours de lui-même et ce ne fût pas sans mal et sans heurts que l'album s'est terminé (coups de gueules, arrêt puis reprise de la séance etc...).

GIF - 15.4 ko
Babik

Je me souviens des restos nocturnes ou l'alcool coulait assez facilement, des rentrées à l'hôtel avec Florin Niculescu et Gilles Naturel, où nous nous raccompagnions l'un-l'autre à nos piaules en zigzaguant dans les couloirs (surtout moi)...Je me souviens de mon émoi lorsque Didier a croisé l'archet avec Florin sur un titre (mélodie pour Stéphane) : l'effet était tellement saisissant que je me suis fait
emporter et me suis perdu dans la grille ; tout le monde s'arrête et se
tourne vers moi...... réaction hilare de Babik observant ma tronche
déconfite !

Le disque s'est conclu par un magnifique dîner chez Didier. Les rares prestations de cet ensemble furent des aventures mémorables : pour un concert sur l'ile de la réunion, il fallait voir Babik et Florin descendant de l'avion après 14h de vol sans fumer, eux qui consommaient entre deux et quatre paquets par jour...
Pour cette occasion, nous étions accueillis comme des rois dans un hôtel avec bungalows. Romane et Babik se sont alors mis en tête de me familiariser au pays : Pour commencer, une bonne cuite aux rhums de tous poils autour du bar de la piscine (24h de casquette à pointe), puis acoutumance à la cuisine locale (le feu dans la bouche pendant deux jours). Babik et moi-même avions devisé sur la manière de gérer la calvitie, lui portant perruque et moi alignant le toutim au rasoir : il m'avait confié son ras-le-bol de mettre cet artifice et passa à l'acte quelques mois plus tard en découvrant une magnifique boule de billard.

Le concert était un moment plutôt difficile à gérer pour Babik ; il
fallait je ne sais quel ingrédient pour que tout s'enroule logiquement
et que la musique décolle. S'il était nerveux, malheur au pauvre
techno-son qui ne lui envoyait pas le son voulu dans les retours. J'ai
un ou deux pitoyables souvenirs d'après concert où je rentrai à l'hôtel
avec une certaine envie de me pendre, m'ayant entendu dire "tu swingues comme un plat de pâtes", ce qui n'était probablement pas faux ces fois là.
Mais lorsque la sauce prenait, il était capable des phrases les plus
lyriques, des soli les plus construits, et je me rends compte aujourd'hui de son talent de compositeur. Florin, Romane et Gilles, qui ne sont pas des rigolos, roulaient des yeux ronds d'admiration lorsqu'il sortait une phrase magique venue d'on ne sait où, c'était divin.

Lors de sa disparition, j'étais en tournée en Norvège avec Florin et le
groupe Latcho Drom. Nous n'avons pas pu nous rendre à ses funérailles mais pendant tout le reste de la tournée nous n'avons joué que pour lui. Il est d'ailleurs possible que de nombreux musiciens fassent de même pendant longtemps. Pour ma part, en dehors de la partie prestigieuse que je peux inscrire sur mon CV, Babik restera un homme dur et tendre à la fois, le souvenir d'un partage intense et humain."

Philippe "Doudou" Cuillerier


En ce qui concerne la réédition il est dommage que le livret comprenant le texte de Richard Robert ainsi que des photos sur le quintet soient supprimés.

JPEG - 7.1 ko
Version original de la pochette
JPEG - 6.3 ko
Ré-édition Iris Music

Pour en savoir plus :
La présentation du CD sur le site


Réagissez à cet article !

Chronique de Doudou Cuillerier sur le "New quintet du Hot Club de France" , par Emile Lacasse, le 26 07 2009

Monsieur Dou Dou,Je vous recherchais pour bien connaitre votre agenda en ce moment...je vous reconnais bien que de bons et grands mots pour vos potes.et en particulier votre Romane et Batik.Quel beau texte sincère et révélateur...que j’ai hate de vous revoir et entendre...ce que je fais chaque jour, mais un CD ce n’est jamais vos prestations en scène que ce soit a Québec ou a Montmagny.Je serai au Domaine Forget le 13 aout avec Renaud Garcia-Fons. Nous penserons a vous.PS.J’ai une connaissance qui gardait l’enfant de Didier Lookwood. Je les ai recu a ma table l’an dernier.Merci de tant de générosité. Du Québec. Emile Lacasse



Le(s) mot(s) clé(s) associé(s) à l'article :
  New Quintette du Hot Club de France - New Quintette du Hot Club de France [ Album ]
  Romane- Romane [ Leader ]
  Babik Reinhardt- Babik Reinhardt [ Leader ]
  Philippe "Doudou" Cuillerier- Philippe "Doudou" Cuillerier [ Leader ]
  Florin Niculescu- Florin Niculescu [ Leader ]

Annonce / Publicité

Pour louer cet espace contactez nous


Les articles liés au(x) mot(s) clé(s) :
  Swing for Ninine : réédition par Francis Couvreux
  En attendant les Tribulations de Romane et Stochelo... par stoche
Episode III
  I-Music School : des cours de guitare manouche en ligne avec Romane et Sanseverino par cristof
  Romane & Daniel-John Martin Aux Petits joueurs par cristof
  JAZZ CLASSIQUE n° 53 : Romane par cristof
Novembre 2008
  Guitarist Acoustic #7 par cristof
Romane, Tchavolo...
  Guitarist Magazine #182S par cristof
Octobre - novembre 2005
  Romane French Guitar : De l’audace, toujours de l’audace.... par stoche
  Guitarist Acoustic #2 par cristof
La folie du manouche
  Guitarist Acoustic #9 par cristof
Spécial Django Reinhardt
  Django d’or 2006 - Trophés suédois du jazz par cristof
17 mars 2006
  Stage de jazz manouche Espace Pré Martinet de Beauvais par cristof
Guitare, contrebasse, accordéon les 18,19 et 20 février 2016
  Guitarist Acoustic #5 par cristof
Pat Metheny et... Stochelo, Doudou, Christian Escoudé, guitare Alain Mazaud...
  Django Symphonique sur France2 par cristof
Biréli Lagrène, Costel Nitescu, Django Reinhardt le 14 février 2009



Les autres articles de la rubrique News :
  Film sur Django : des figurants pour "Django mélodies" par cristof
  Nouveau rendez-vous régulier à Paris par cristof
108 café à Paris
  Stochelo Rosenberg et la B.O. du biopic à venir sur Django Reinhardt par Mitch
  Angelo Debarre chez son luthier ALD en vidéo avec Tchavolo Hassan par cristof
  Du renouveau pour les frères Ferré et Christophe Astolfi par Mitch
  Disparition de Felix Belleau par Francis Couvreux
  Reda Kateb incarnera Django Reinhardt dans le biopic sur le guitariste par cristof
  Gypsy Station : une application smartphone de playback de jazz manouche par cristof
Disponible sur le playstore
  Le site-musée virtuel Di Mauro fait peau neuve ! par Mitch
Découvrez des archives inédites grâce au travail de Dorothée Di Mauro...
  Décès de Benny Vasseur par Mitch